Comment ajuster un pantalon : fourche trop lâche ou trop serrée

Une fourche n’étant pas correctement tracée à l’intersection avec l’entrejambe provoque un inconfort, tant lorsque la ligne est trop haute que lorsqu’elle est trop baissée. Un équilibre des lignes est le garant d’un pantalon seyant. 
Mais avant de s’atteler à un ajustement du patron, il est préconisé d’essayer une toile et de noter les problèmes rencontrés. En effet, le tableau des mesures fourni avec le patron, ne permet pas réellement de savoir si une modification aussi pointue est nécessaire sur un pantalon.
Note : pour connaitre la définition du terme « fourche » se reporter à l’article « Comment ajuster un pantalon : fesses plates ou fortes. ».

Matériel de base pour effectuer une transformation
Pour transformer un patron, il est conseillé de se munir de :

  • Ruban adhésif

  • Une règle perroquet

  • Une équerre

  • Une règle graduée

  • Une feuille support

  • Une paire de ciseaux à papier

  • Un critérium/crayon de papier à pointe fine

Fourche trop lâche

Lorsque la fourche est trop lâche, cela signifie que son tracé est beaucoup trop bas. De l’aisance est ajoutée au niveau du montant, mais il est plus difficile d’écarter les jambes.

Il faut donc remonter le tracé courbe.

 

Fourche trop serrée 

Si la couture du pantalon a tendance à serrer les fesses et le pubis, alors la courbe de la fourche est beaucoup trop haute et le corps n’a pas assez de place pour effectuer ses mouvements.

Il faut donc redescendre le tracé courbe.

 

Transformation à effectuer

La méthode est identique pour les 2 cas de figure.

Point clé : il est nécessaire de se munir d’un perroquet afin d’effectuer l’ajustement.

  • Sur la fourche des devant et dos, tracer une ligne perpendiculaire au droit-fil, à l’intersection avec l’entrejambe.

  • Sur cet axe, marquer un nouveau point au-dessus pour remonter la fourche ou bien en-dessous pour redescendre la fourche. Essayer d’abord avec une valeur égale à 2 cm, puis l’augmenter ou la diminuer selon les besoins.

  • Selon ce nouveau point de repère, retracer la courbe de la fourche en rejoignant la partie tracée en ligne droite.

  • Toujours depuis ce nouveau point de repère, retracer en légère courbe le tracé de l’entrejambe.

  • Une fois la modification terminée, vérifier que les longueurs d’entrejambe devant et dos sont identiques. Sinon, modifier à nouveau la hauteur de fourche.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés